Les Infos de la semaine du 4 au 10 octobre 2021



Mardi Culte de Prière

ENSEMBLE DANS L'INTERCESSION ET EN PRESENTIEL A 19H30

Spécial prière chaque soir pour la jeunesse sous la houlette de Lisa CADET (JPC)

 

LES SUJETS DE PRIERE DU 4 AU 12 OCTOBRE

 

04 Octobre : Objectif

05 Octobre : Espoir

06 Octobre : Futur

07 Octobre : Conflit

08 Octobre : Bonté

09 Octobre : Paix

10 Octobre : Loyauté

11 Octobre : Décisions

12 Octobre : Gardiens

Encouragement à venir rejoindre les rangs de la prière collective le mardi soir.

La prière est davantage un acte dont le but est d’acquérir les bénédictions de Dieu. Rien de certain, ici. Enumérons ce que pourrait être la liste des prières d’un chrétien: prier pour la conversion des membres de sa famille, prier pour des besoins matériels, prier pour des guérisons physique et morales, prier pour des délivrances, etc. Voyons-nous bien que la prière consiste à acquérir des choses qui ne sont pas complètement acquises au départ.


Les Rencontres Bibliques du jeudi soir (Octobre)

JEUDI 7 OCTOBRE A 19H30

 

 

MEDITATION BIBLIQUE en présentiel 

 

Thème à découvrir avec le pasteur Tadeusz POREBA 



En savoir plus sur l'Eglise persécutée.

 

La persécution des chrétiens est un phénomène complexe qui revêt plusieurs facettes. Chaque acte de persécution prive des personnes de leurs droits fondamentaux pour une seule raison : leur croyance.

 

DÉFINITIONS

Pour Portes Ouvertes, la persécution des chrétiens est entendue au sens usuel du terme. Nous définissons la persécution contre les chrétiens comme « toute hostilité à l’égard d’une personne ou d’une communauté motivée par l’identification de celle-ci à la personne de Jésus-Christ ».

 

Par ailleurs, l’index définit la notion de chrétien comme « toute personne qui s’identifie à la personne du Christ, et/ou appartient à une communauté chrétienne telle que cela est reconnu dans le crédo historique de l’Église ou symbole des apôtres ».



Culte de jeunesse chaque W.E.



Notre culte / Célébration du dimanche

9H45 : EN PRESENTIEL 

 

 


Que chacun prenne sa part dans la louange et l’adoration au sein de l’EGLISE

 

Qu'ils louent l'Eternel pour Sa bonté, et pour Ses merveilles en faveur des fils de l'homme!" Psaume 107:8

Dans la version anglaise, une nuance ressort clairement: "Oh! s'ils voulaient louer l'Eternel..."

Il y a là une note d'étonnement, et ce n'est pas la seule fois que dans la Bible nous voyons Dieu S'étonner. Ici, Il est surpris de l'ingratitude des hommes qui ont si peu de reconnaissance pour l'abondance de Ses bontés, si peu de louanges dans leur coeur.

Il y a aussi une note d'avertissement. Faut-il l'épreuve pour enfin nous rendre conscients de ce que nous possédions auparavant? Car si nous ne reconnaissons pas le jour de visitation de Sa grâce, nous risquons de connaître le jour de visitation de Son châtiment. Oh, le terrible danger de s'habituer aux bontés de l'Eternel, soit dans le domaine matériel, soit dans le domaine spirituel!

Mais il y a aussi la note de l'amour qui appelle encore. Les disciples de l'Eglise primitive exprimaient leur amour par leur vie entièrement donnée qui, si elle n'aboutissait pas au martyre, était du moins leur abandon complet à la volonté de Dieu, sans rien retenir pour soi. Réfléchissons à tout ce que nous avons, à tout ce que nous sommes. Dieu en est l'Auteur et le Donateur. Ne voulons-nous pas aussi Lui donner notre tout, et Lui confesser une fois pour toutes le péché de nos murmures et de la recherche de nos intérêts propres? Nous avons voulu plaire aux hommes plutôt qu'à Dieu; nous avons eu un coeur partagé, et ceci a ouvert la porte à l'ennemi. Que notre vie soit enfin caractérisée par la louange réelle et le don sans réserve de nous-mêmes. Si la crainte de l'homme est un piège, la crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse.

La louange est une arme combattive qui fait reculer l'ennemi. "Au moment où l'on commençait les chants et les louanges, l'Eternel plaça une embuscade contre les fils d'Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus." 2 Chroniques 20:22.

"Je m'écrie: Loué soit l'Eternel! Et je suis délivré de mes ennemis." Psaume 18:4.


I S R A Ë L - Appel de Minuit

 

 

ISRAËL


FACE À LA POLOGNE 

 

ll y a depuis très longtemps déjà bien plus qu’un simple désaccord entre Israël et la Pologne. Plus le gouvernement conservateur de droite du pays, sur le sol duquel s’est déroulée la majeure partie du génocide perpétré par les nazis cont- re les juifs, a insisté sur le fait que les citoyens polonais n’ont été que les victimes du régime nazi, plus ce désaccord s’est transformé en relations diplomatiques glaciales. 


 

Par moments, cela donnait même l’im- pression qu’elles ne pouvaient être plus glaciales. Or, les derniers efforts législatifs de la Pologne prouvent le contraire : le pays estime en effet que toutes les demandes de restitution de biens doivent être rejetées car elles violeraient les droits des propriétaires actuels. « La question des biens saisis autrefois aux juifs polonais est en définitive une question de dignité, de justice et aussi de mémoire. Nous avons l’obligation morale de défendre et de respecter les droits des survivants de la Shoah », a expliqué Tal Ben-Ari Yaalon, chargée d’affaires de l’ambassade d›Israël à Varsovie. Bien qu’elle soit elle-même la petite-fille d’un survivant juif de Pologne, elle a souligné qu’il convient de trouver un équilibre pour tenir compte également des droits des propriétaires actuels après tant de décennies, tout en insistant sur le fait qu’exclure en soi ceux des victimes, qui ont été privées de tous leurs biens, est extrêmement discutable. Ces efforts législatifs de la Pologne n’ont fait que détériorer davantage les relations diplomatiques entre Jérusalem et Varsovie. AN∎ 


MEDITATION  - Texte publié par l’Association Plaire au Seigneur

51 Boulevard Normandie Niemen 42100 SAINT-ETIENNE – France

 

 

 

dimanche 3 octobre 2021

 

“Mon cœur bouillonne d’une bonne parole.”

 

Le Rieutord à Ganges

 

Le Rieutord, petite rivière des Cévennes, au sud de la France, traverse un gros village, appelé Ganges. Le visiteur qui passe par là, dans la sécheresse de l’été, est surpris de voir une large étendue de galets couper Ganges en deux... sans qu’il y coule la moindre goutte d’eau. S’il revient à la saison des pluies, le visiteur aura peine à reconnaître les lieux : les cailloux ont fait place à un torrent impétueux.

Psaume 45. 1

 

Mon cœur, le dimanche, ressemble un peu au Rieutord à Ganges: parfois, bien que j’aille louer mon Dieu, mon cœur est sec; d’autres fois, la louange vient facilement et mon cœur déborde de reconnaissance. Mais d’où provient cette eau qui remplit mon cœur ? J’aimerais tant que cette abondance soit moins passagère ! Quelques images de la Bible peuvent aider à trouver la réponse.

– Le prophète Ézéchiel a eu la vision d’une rivière qui sortait de la maison de Dieu : plus il avançait, plus la rivière s’élargissait, jusqu’à “déborder” (Ezé. 47. 1-5). Cette rivière peut symboliser la grâce de Dieu. Plus je comprendrai à quel point Dieu m’a aimé et m’a tout donné, plus je lui serai reconnaissant.

– Jésus reprend cette notion d’abondance dans un autre contexte, celui des relations entre frères. C’est à celui qui donne, qui ne juge pas, qui est miséricordieux, que la promesse est faite : on lui donnera une mesure “débor- dante” (Luc 6. 38). Rien de tel qu’un esprit de jugement pour me dessécher.

Alors, pour déborder, je pense à Dieu dont la grâce coule si abondamment, à mes frères que je considère avec bienveillance.

Mais la grâce me ramène à mon Sauveur : en effet, le jugement de Dieu est aussi comparé à un torrent qui déborde, mais en destruction (Jér. 47. 2). C’est ce que le Seigneur Jésus a connu pour moi dans ses souffrances à la croix (Ps. 69. 1, 2). Et mon cœur déborde alors de reconnaissance.

Encore un détail : une des caractéristiques des rivières des Cévennes est la rapidité avec laquelle les eaux peuvent monter. Il en est de même pour mon cœur : même si ma semaine a été desséchante, il peut suffire de peu de temps pour que la louange revienne. Un verset biblique, une strophe de cantique, un échange avec un frère ou une sœur en Christ, et voilà l’eau qui coule à nouveau !

Heureux dimanche, bien humide ! 

 

 

Le rédacteur en chef de ces méditations assume la responsabilité des textes journaliers qui sont rédigés par une équipe d’une vingtaine d’auteurs et correcteurs.